Santoku damas

Comment reconnaitre une lame damas ?

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment reconnaitre une véritable lame en acier damas. Ainsi, si vous cherchez un santoku avec une lame damas, vous saurez faire la différence entre les couteaux de cuisine japonais sans damas, les faux damas, et les vrais damas.

À quoi ressemble un motif de damas ?

Santoku damas martelé
Couteau japonais santoku avec lame damas martelée sur le dessus

Un motif damas créé comme des vagues ou des gouttes à la surface de la lame du couteau. Ces formes sont créées par l’empilement de différentes couches d’aciers différents, qui auront au final une teinte différente.
Les motifs des lames damas sont variés, et peuvent être plus ou moins géométriques en fonction de ce que veut obtenir le forgeron en charge de la réalisation des couteaux japonais.

Il faut cependant savoir distinguer visuellement les vrais damas des faux damas.

Les motifs des vrais damas

Santoku vrai damas
Santoku avec vrai damas, lame martelée sur le dessus

Les vrais damas forment généralement comme des gouttes, vagues ou lignes irrégulières. Quand on est connaisseur, on les différencie facilement des faux damas, seulement il faut un peu d’entraînement. Ci-dessus, la lame d’un vrai damas. On peut distinguer le damas sur le bas de la lame. Le dessus de la lame est martelé.
Lien vers ce santoku en véritable damas.

Les motifs des faux damas

Couteau japonais faux damas
Couteaux de style japonais avec un faux damas sur la lame

Ci-dessus, des couteaux de style japonais avec un faux damas sur la lame. En effet, ces damas n’ont pas été obtenus par le forgeron, mais via une inscription au laser sur la lame.
On peut facilement faire la différence avec le vrai damas. Sur les faux damas au laser, le motif est plus grossier. De plus quand on regarde de près, on voit très distinctement les pointillés de l’inscription au laser.

Le mieux pour savoir reconnaitre une vraie lame damas, c’est de regarder 2 couteaux côte à côte : un vrai damas et un faux damas. Vous verrez immédiatement la différence.

Si dans un premier temps vous éprouvez quelques difficultés à différencier un vrai damas d’un faux, vous pouvez aussi regarder le prix du couteau. Vous pouvez en effet trouver des santoku en faux damas en dessous de 10€, alors qu’on trouve rarement un vrai damas en dessous de 90€.
Cependant, faites attention, car certains vendeurs vendent des faux damas au prix des vrais.
Les couteaux Oshiwa sont de véritables damas.