gyuto vs santoku

Gyuto vs Santoku : quel couteau de cuisine japonais choisir ?

Vous vous intéressez aux couteaux de cuisine japonais, mais vous ne savez pas quel type de couteau choisir entre le gyuto ou le santoku ? Dans cet article, nous vous expliquons quels sont les avantages de ces 2 couteaux, et quelles sont leurs différences. Vous en saurez davantage pour faire votre choix entre gyuto et santoku !

Le gyuto

Gyuto
Un gyuto et son fourreau en cuir

Le gyuto, tout comme le santoku, est un couteau originaire du Japon. Ce type de couteau japonais est très apprécié pour sa polyvalence. En effet, le gyuto, bien qu’il signifie “couteau à boeuf” en japonais, est un couteau polyvalent adapté pour la coupe de légumes et de viandes notamment.

Le gyuto est le couteau japonais qui ressemble le plus au couteau de chef d’Europe. En effet, ont des similitudes :

  • Une lame de généralement plus de 18cm
  • Une lame pointue
  • Une lame courbée (avec du ventre)

Aonsi, le gyuto peut servir pour les mêmes utilisations que le couteau de chef européen. Notamment, ce couteau sera idéal pour émincer des légumes avec sa courbure de lame qui permet un mouvement de bascule de style éminceur.
Avec sa lame plutôt longue de plus de 18cm et sa lame pointue, le gyuto est particulièrement adapté pour la découpe de la viande.

Ainsi, le gyuto est un excellent choix si vous cherchez un couteau de chef, mais avec les avantages d’un couteau japonais.

Le santoku

Santoku
Un santoku

Le santoku, qui signifie 3 vertus en japonais, est aussi un couteau extrêmement polyvalent. Ce couteau de cuisine japonais est capable de découper, trancher et hacher tous types d’aliments.
Ainsi, le santoku peut très bien découper des légumes, viandes et poissons.

La longueur de lame d’un santoku est généralement comprise entre 16 et 18cm. Ainsi, c’est un couteau de cuisine légèrement moins long que le gyuto.
De plus, le santoku a une pointe de lame arrondie : il ne peut pas piquer d’aliments par la pointe de la lame.
Ces deux caractéristiques (longueur et bout de lame arrondi) font du santoku un couteau de cuisine moins adapté que le gyuto à la découpe de la viande.

Cependant, comme nous l’avons vu, le santoku est un couteau de cuisine généralement plus petit que le gyuto. Et donc, plus maniable.
Cette caractéristique du santoku est un avantage pour la découpe de légumes notamment.
Ainsi le santoku est, avec le nakiri, un des meilleurs couteaux japonais pour couper des légumes.

Gyuto ou santoku : quelle sera votre utilisation en cuisine ?

Pour départager gyuto et santoku, vous pouvez vous demander quelle utilisation vous aurez de votre couteau de cuisine japonais ?
Qu’allez-vous principalement couper avec ? Des légumes, de la viande, du poisson ?

Si vous coupez majoritairement de la viande ou du poisson, alors le gyuto est peut-être un meilleur choix que le santoku.
À l’inverse, si vous coupez le plus souvent des légumes et que vous voulez de la polyvalence, alors le santoku est le couteau de cuisine japonais qu’il vous faut.